YANN DURAND

« Pour moi chiner s'apparente à une forme de petite chasse au trésor. »

 

Chineur né, Yann Durand a commencé dès l’âge de douze ans à s’habiller en fripe en dégotant des vieux jeans Levi’s americain, des T-shirt ou Teddy des années 1970’s dans des boutiques de Montpellier. Arrivé à Paris, il y a une quinzaine d’années, il développe un sens du service et un certain « touché » auprès d’une clientèle d’exigence lors de son expérience en tant que responsable de département « Su Misura » chez E.Zegna. En 2012, il décide de changer de vie en ouvrant la première boutique RETRO CHIC, place Sainte Catherine. L’aventure du Vintage commence et vient se compléter aussi avec la création d’un salon Vintage prénommé le « Marché Rétro d’Oberkampf ».

 

 

« La pièce rare est toujours source de joie. »

 

 

 

À travers son réseau, Yann chine une silhouette parisienne garçonne chic Sixties – Seventies inspirée du fameux tailleur Yves Saint Laurent photographié par Helmut Newton.

 

« J'ai une préférence pour les achats sur rdv chez les particuliers car en plus du plaisir de se rencontrer je repars avec une petite histoire ou anecdote que je raconte au nouvel acquéreur. Je pense notamment à un petit réseau d'anciennes de la maison Saint Laurent qui ont toujours des souvenirs attachés à tels ou tels articles que je leur achète. »

 

En plus de son œil de chineur né, Yann se complète grâce à ses inspirations multiples telles qu’un voyage sur l'ile d'Ischia au large de Naples, un film de Truffaut ou encore la ligne intemporelle de la Porsche Targa.